Archives de CH

La première version de Colocation House.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Dim 13 Avr - 20:16

Après avoir suivi Andrew à l'extérieur du centre commercial (ce qui fait un peu stalkeur sur les bords), Lucien s'adossa à un mur, les bras croisés. Il leva la tête, regardant le ciel qui mélangeait bleu légèrement grisâtre et nuage. Il les scruta de ses pupilles, comme s'il s'occupait à compter les nuages, qu'ils soient gros, petit, mince ou difforme. Il devait être entre 17 ou 18 heures... Il n'en n'était pas sûr, puisque malin comme il est, il n'a pas pris de montre, mais le devina sans en être certain.

- Je suppose que tu vas partir de ton côté...

La voix d'Andrew le fit presque sursauter et dans sa surprise, sa crâne heurta littéralement le mur contre lequel il était adossé. Monsieur le doué est dans la place.
-Ouch! ...

Il se frotta l'arrière du crâne, et une petite bosse bleue fit son apparition. Il continua à la masser en tournant la tête vers Andrew. Il mit trente seconde à retrouver ce qu'il lui avait dit. Le choc avait endommagé sa tête plus qu'elle ne l'était déjà j'ai l'impression.
-Hum... Ben en fait, je...

Hum. Zut. Il devait dire quoi déjà ? LE SCRIPT S'IL VOUS PLAIT!

-...Je vis en ville, reprit-il. Après les études, j'avais le choix entre retourner en Russie chez mon père, et vivre ici... En colocation... Au manoir Poppins, je sais pas si tu connais. Je te laisse deviner ce que j'ai choisi.

Il regarda ses doigts. Super. A force de gratter sa bosse, il avait réussit à la faire saigner.

-Et toi, continue-t-il en tournant la tête vers Andrew, que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Dim 13 Avr - 20:31

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (27)
Andrew reprend peu à peu ses esprits et sa question reste un peu en flottement.

Puis...

-Ouch! ...

Il se tourne vers la provenance du bruit et voit que Lucien s'est cogné la tête. Instinctivement, il se lève du banc et va vers lui.

- Ça va ? Tu ne t'es pas fait mal j'espère ? ...

-Hum... Ben en fait, je... Je vis en ville. Après les études, j'avais le choix entre retourner en Russie chez mon père, et vivre ici... En colocation...

Lucien a préféré répondre à la première question plutôt qu'à la deuxième. Les yeux de Andrew laissent un éclat d'interrogation les envahir. Il penche la tête sur le côté, intrigué.

- ... Au manoir Poppins, je sais pas si tu connais. Je te laisse deviner ce que j'ai choisi.

... A-t-il bien dit "manoir Poppins", ou est-ce encore un sale coup de son hypoglycémie à l'agonie ? Alors comme ça Lucien vivrait... Chez lui... Sous le même toit que lui... Il ne s'en serait toutefois pas rendu compte et c'est normal vu qu'il y est depuis peu de temps. Mais tout de même, c'est incroyable, impossible même...

La stupeur qu'il affiche a eu raison de sa deuxième pomme à peine entamée, qui est lourdement tombée sur le sol sans qu'il s'en rende compte. Il reprend vite ses esprits quand le russe lui demande ce qu'il va faire. Comme il est trop troublé pour pouvoir lui sortir "Oh quelle coïncidence, moi aussi je vis là-bas, c'est formidable, c'est merveilleux, oh quelle joie, je suis si heureux, embrassons-nous rentrons ensemble", il opte pour une autre solution qui lui permettra par la même occasion de vérifier si Lucien dit vrai.

- Ben... Déjà je vais t'accompagner jusqu'à chez toi ! Comme ça, je visite un peu le quartier en même temps... Comme je suis ici depuis peu, ça me sera utile !

Andrew tente un des sourires resplendissants de la maison Fenice.

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 5:46

Lucien fut tellement surpris par la réponse d'Andrew qu'il oublia un instant les gouttelettes de sang qui coulaient à travers sa plaie au crâne et qui glissaient sur quelques mèches blondes, les teignant légèrement d'un rouge écarlate. Mais la douleur, bien que superficielle, était assez dérangeante et lui fit troquer son étonnement contre quelques "Aïe aïe aïe".

Une fois que la douleur fut un peu plus acceptable, il sourit d'un air un peu abruti à Andrew pour lui indiquer de tout allait bien -pour répondre à sa question- et qu'il était ravi de pouvoir passer plus de temps avec son ami. Tout cela en épargnant sa salive, et moi des balises!

-Ok, alors on y va, conclu-t-il finalement.

Il s'écarta du mur qui lui avait infliger une belle bosse sans regret (même si il en était le seul responsable, mais c'est la faute du mur quand même), et ses converses au motif du drapeau anglais -pas qu'il était fan des buveurs de thé, mais les chaussures étaient cool - claquetèrent sur le sol, invitant Andrew à le suivre.

Heureusement, Lucien se souvenait parfaitement du chemin menant au manoir et se mit à marcher dans sa direction. Il n'avait pas le meilleur sens de l'orientation du monde, mais quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 12:00

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (29)


Andrew suit donc Lucien sans broncher, en jetant de temps à autre des regards autour de lui. Et bien sûr, il reconnaît tout ce qu'il voit. Lucien n'a donc pas menti, et lui-même n'a pas d'hallucinations - sinon elles seraient telles qu'il se demanderait si on ne l'a pas propulsé dans une autre dimension (mais Saga nous en dira peut être plus sur ce sujet...).

Son regard se reporte sur le blond. Il espère que ce dernier ne s'est pas fait vraiment mal en se cognant... Il saigne, tout de même... Il se dit alors qu'arrivé au manoir il regarderait mieux sa blessure - il faut bien que ses débuts d'études de médecine lui servent à quelque chose.

Puis il relativise, et il regarde son ami de plus près, en tâchant d'être discret. Ses cheveux platine sont légers et flottent comme bon leur semble. Ses yeux aigue-marine son tantôt ici, tantôt ailleurs, tantôt rieurs, tantôt mélancoliques. À quoi pense le mystère de sa jeunesse à l'instant même ? Qu'est-ce qui se cache derrière ce doux silence ? Le jeune homme aux yeux émeraude tortille un brin de ses cheveux couleur de jade et détourne le regard, un peu à contrecœur, mais surtout troublé.

Les deux garçons rappelant des pierres précieuses continuent donc leur marche et demeurent dans le silence - pas que ça déplaise à Andrew, mais quand même, c'est gênant cette absence de paroles, il se sent tout bizarre...

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 15:46

Alternant entre regarder ses pieds ou droit devant soi, Lucien, les mains posées sur les hanches, ne pensait à rien. Enfin si, il y avait cette petite musique répétitive qui était passé au magasin et qui s'était gravée dans sa mémoire de blond... Vous savez, le genre de musique plutôt insupportable et assez basique. Le russe détestait sincèrement ce genre de musique, et vous savez ce que l'on fait quand on a une musique insupportable dans la tête ? On se met à la chanter.

-Tin tin tin tiiin...

Crédibilité zéro absolu. Il se mit à donner des coups de pieds dans une canette qui avait eut le malheur d'être devant lui. Il chantonna encore quelque "Tin tin tin", quand une pensée le frappa subitement, chassant complètement la chanson insupportable de son crâne -ou alors elle était parti avec le sang sur son crâne, qui venait tout juste de coaguler.

Le blond s'arrêta aussitôt dans sa marche, comme arrêté dans son pas, et fronça les sourcils d'un air soucieux. Il fit une moue perplexe, et tourna finalement la tête vers Andrew, qui -heureusement- le suivait encore.

-Dis, Andrew...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 15:58

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (31)


Andrew regarde amusé Lucien qui joue avec une canette en fredonnant. À vrai dire, il ne sait même pas pourquoi ça l'attendrit. Il se perd un peu dans une sorte de vide intérieur et il ne porte plus vraiment attention à quoique ce soit sinon à Lucien qui se prend vite fait pour un personnage de l'École des Champions - nan pardon Olive et Tom, selon Jabu c'est mieux. //PAN//

-Dis, Andrew...

La voix du blond, qui rompt un silence devenu habitude chez les deux garçons, éveille l'androgyne qui regarde son ami avec de grands yeux intrigués mais toujours tendres (je voulais mettre "doux" mais je me doute bien qu'après on va penser qu'il lui "fait les yeux doux" alors que... Ouais bon bref).

- Mh ?

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 16:37

Il finit par se retourner complètement, et ses mains quittèrent ses maigres hanches, pour se balancer dans le vide. Il venait de se rendre compte de quelque chose d'important, de tellement important qu'il s'était demandé comment il ne s'en était pas rendu compte avant.

-Andrew, où est Bruce ?

Ce n'était pas que le jeune blond s'inquiétait tellement du frère de son ami -disons le clairement, ils n'ont jamais pu se piffer-, mais le fait est que l’efféminé aux iris prairie soit sans son cher et non-tendre semblable, et c'était louche, très louche. Lucien ne devait pas avoir les yeux en face des trous pour le remarquer... Mais la preuve qu'il les avait, sans quoi il se serait retrouver face contre à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 16:51

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (33)


-Andrew, où est Bruce ?

Le jeune homme aux cheveux de jade a l'impression que cette question a duré une éternité et qu'elle se répète sans s'arrêter dans sa tête. Évidemment, elle devait être posée, c'est même étonnant que Lucien ne se le demande que maintenant.

Et quoi répondre ? Lui même ne sait pas. Il doit très certainement être resté en Italie, mais dans quel état ? Andrew n'a toujours aucune nouvelle. Il se dit que son frère est fort, que son frère s'en tire toujours, parce que c'est un diiiiiiingue, mais tout de même, un frisson glacé lui parcourt l'échine et lui donne la chair de poule rien qu'en pensant à cette question.

L'italien baisse les yeux. Son regard d'émeraude devient mélancolique et absent sans qu'il s'en aperçoive. Ses longs cils tentent bien de cacher la chose mais c'est sans succès. L'adorable Andrew a un air préoccupé et attristé, chose rare mais soit.

Il secoue doucement la tête, qui elle-même est baissée, tremblante, et laisse sa cascade verte s'écouler comme si elle voulait tomber au sol. Sa voix est plus sombre, plus douce encore, mais parce qu'elle est affaiblie.

- Bruce est... Il est resté en Italie.

Lucien va sûrement être étonné, puisqu'un Fenice ne va pas sans l'autre. Il va peut être croire qu'ils se sont disputés, ou il va peut être même déduire que quelque chose ne va pas, mais l'androgyne espère qu'il va plutôt penser que c'est parce que le plus jeune a décidé de trouver enfin son indépendance - même si c'est pas vraiment possible, oh et puis zut à quoi bon essayer d'appréhender un mystère ?

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 17:05

Réponse brève pour question brève. Lucien n'en demandait pas plus, mais il était toujours et encore intrigué. Il se posait un tas de questions, mais... Il était dans la nature de Bruce de filer à l'anglaise, ou d'être là uniquement quand on avait besoin de lui -c'était pratique. Alors il fixa la canette dans laquelle il venait de shooter dans il l'aurait fait dans un ballon de football américain. Elle était aussi cabossée qu'une voiture allant à la caisse. Il posa fermement son pied sur la pauvre victime d’aluminium, qui fut instantanément réduite à un simple bout de ferraille aplatie comme une crêpe.

-D'accord, répondit le plus naturellement du monde le blond dont les mèches lui gâchait la vue de la canette écrasée par sa converse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 17:26

Après la Medeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (35)


Andrew, plutôt intrigué par la réponse pour le moins expéditive de son ami, se sent comme obligé d'ajouter:

- ... Mh, mais ne t'en vais pas, je vais bien !

Il tente un sourire et une bouille qui se veulent sincères, mais je ne réponds de rien (merci de prévénir ! - de rien... merde.) quant à l'effectivité de cela - parfois on veut, mais on peut pas.

Il se replonge tout de suite après dans ses pensées et il reprend du coup un air absent.
Qu'a-t-il pu bien advenir de son grand frère ? Qu'est-il advenu du garçon de cinq ans son aîné qui a montré griffes et crocs pour conserver sa garde et pouvoir s'occuper de lui décemment ? Du garçon qui lui a montré que la vie n'est pas un long fleuve tranquille mais que ça n'empêche pas de la croquer à pleine dents et de s'y complaire ? Où est passé Bruno, rebaptisé Bruce en hommage au valeureux Bruce Lee, qui, tel le phénix tatoué sur son omoplate renaissant de ses cendres, se relève toujours, peu importe dans quel enfer où il est tombé ? Où est donc la seule personne qui a le droit de le prendre dans ses bras et de lui dire qu'il est une chochotte ? Où est le cyclone Bruce, où est le tendre Bruce, où est le foyer qui a nourri l'étincelle, qui devenue une grande flamme brûle fièrement dans le cœur du jeune Andrew ? Où est-il ? Et que fait-il ?

Andrew frissonne de nouveau, mais c'est déjà bien plus visible. Il se frotte alors les bras pour faire croire qu'il a seulement été surpris par le vent. Puis il reprend sans le vouloir son air morne et préoccupé. Il murmure même un tout petit quelque chose avec sa voix brisée, sans en avoir conscience bien sûr.

- Pourvu que ça aille pour une fois...


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 18:34

N'ayant pas entendu la dernière phrase minuscule de Drew (ouais j'le surnomme kesstu va faire ?!), Lucien se contenta de répondre la première chose qu'il lui passa à la tête.
-Tant mieux, alors.

Il avait répondu ça, mais il ne défronça pas les sourcils pour autant. N'arrivant pas à quitter son expression de frustration, il regarda droit devant soit, balança un bon coup dans la canette aplatie, qui fit un magnifique vol plané et se ratatina, pourquoi c'est toujours ce genre de chose que les animateurs recyclent ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 18:46

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (37)


Andrew finit par se tourner vers Lucien et constate son expression faciale. Il n'est peut être pas satisfait de la réponse de l'androgyne - mais que voulez-vous qu'il y fasse ? Qu'il dise la vérité ?

Il soupire et décide de se passer lui aussi les nerfs sur un cadavre d'aluminium qui fut autrefois une canette de 7Up saveur tropical - qui au passage n'est pas très bon, j'ai essayé j'ai été très déçue. Sauf que lui, il n'a jamais été très doué au football. Je serais tentée de dire qu'il est un pied à ce sport, mais c'est justement l'inverse car s'il était un pied il serait bon, l'expression n'est donc pas vraiment appropriée. Bref tout ça pour dire que la canette, qui devait selon les calculs de l'italien atterrir sur le trottoir d'en face, vient taper le mollet de Lucien puis tomber mollement devant ce dernier. Ses origines italiennes ne l'auront même pas aidé. Dur.

- ... C'est exactement ce que je voulais faire...

Avec le ton le plus sarcastique du monde s'il vous plait.

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 19:01

La pièce d'aluminium heurta le mollet du joueur de football blond improvisé, et pourtant elle lui fit tout sauf mal. Si, à la rigueur, la douleur que pouvait faire les petits poings en colère d'un enfant de quatre ans, encore faible et maladroit. Quand la canette retomba au sol avec un petit claquement métallique, Lucien ne put s'empêcher d'étouffer un rire -pas de moquerie, mais il ne put s'en empêcher. Les rires firent place à un nouveau sourire, bouche fermée.

Une main dans sa poche, l'autre à l'air, il s'approcha du pauvre Andrew qui était tout sarcastique et commença à lui tapoter la tête en toute amitié comme il le ferait à un caniche au pelage vert émeraude.

-Mais oui, je te crois~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 19:09

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (39)


Andrew se fait pat pat la tête par Lucien (aïe ça fait mal aux ch'veux !). Cela faisait longtemps qu'on lui a pas fait ça... Il rougit presque instantanément et gonfle les joues en fronçant les sourcils, un peu comme un gamin. Il détourne le regard, gêné. Il se sent vraiment bizarre quand Lucien est proche de lui comme ça, mais en même temps c'est pas désagréable du tout. Qu'en penser ?

Ouais bon en attendant il se paie sa tête. Alors c'est le moment de answer back.

- ... Bh...

Oui je vois c'que tu veux dire... Heu ouais nan en fait j'ai pas compris. Heu, ah mais si... ! ... Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin nan j'ai pas compris. Aidez-moi je ne comprends pas mon propre personnage. QAQ

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 19:22

Lucien rit de nouveau de sa voix suave et claire.

-Fais gaffe, tu risques de t'envoler avec des joues pareilles!

En fait, il lui faisait plus penser à un hamster qu'autre chose -mais si, vous savez, les p'tits rongeurs qui mettent de la bouffes dans leurs joues pour la stocker. Enfin, là, la nourriture avait été troqué avec de l'air, apparemment. Après quelques tap tap en plus, le russe finit par retirer sa main de la tête d'Andrew, par miracle (-miracle! -miraacle! -bon bah miracle) pour... Pincer la joue du garçon semblable à un rongeur pour qu'il relâche l'air. *musique à bide*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 19:33

Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski (41)

(... Ben ça, j'ai l'impression d'être Shiryû ! - Haha, très marrant...)

Andrew se laisse tripoter, tant que c'est pas le petit lapin OK MA GUEULE, je disais donc qu'il se laisse tripoter LE VISAGE (hé, pas l'visage ! j'te préviens si j'ai un bleu au front on va pas être copaings ! PUTAIN MAIS MA GUEULE J'AI DIT), puisqu'il ne sait comment réagir. La mélancolie de Lucien a laissé place à ses enfantillages - qui ne les déplaisent pas non plus. C'est étonnant comme il peut changer d'état d'âme juste parce que son ami a raté un superbe penalty de canetteball... C'est étonnant comme il a les mains douces, aussi. Ouh là, ses pensées divergent bizarrement, il se demande s'il ne couve pas en effet quelque chose...

L'androgyne, de plus en plus gêné, tente de dire quelque chose pour se défendre.

- Mh... Arrête Lucien, j'ai pas besoin de lifting !

Parce qu'il s'appelle ni Dohko, ni Aphrodite.

Andrew pique un fard et essaie de se libérer des "mains douces" de son ami, en vain.

MAINTENANT APPLAUDISSONS LE POST AVEC LE PLUS DE RÉFÉRENCES À CDZ ET CDZA AU MONDE ! Qui du coup ne veut strictement plus rien dire... Désolée. ;n;

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 19:57

Lucien pince une dernière fois la joue d'Andrew, toujours avec un sourire enfantin, et la lâche enfin, et pour de vrai cette fois. Son bras retomba platement contre sa jambe et sa main se plongea dans la poche de son jean. Et ça n'ira pas plus loin, j'ai pas non plus signé pour un truc yaoi.

Soudainement, une gouttelette de pluie atterrit pile entre les deux yeux du garçon aux cheveux d'or, qui lui fit fermer les paupières et les rouvrit aussitôt -si ça aurait été un flocon d'neige, y'aurait enfin eu un peu de saison. Une deuxième goutte suivit, puis une troisième, jusqu'à ce qu'une jolie petite flopée de larmes tombant des nuages descende pour tremper plus franchement sa chevelure dorée.
-Allons nous mettre à l'abri avant d'être trempés, dit-il en se mettant directement en route.

Allez, qui l'aiment le suivent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Fenice

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 20:05

Andrew suit Lucien en courant et en protégeant ses sacs du mieux qu'il peut. Il est presque arrivé là où le blond est caché quand un bus passe à toute vitesse sur une flaque non loin du trottoir, ce qui a pour effet de l'arroser bien comme il faut.

- ...

C'est pas drôle et vous le savez.

Il arrive sous la porte à côté de Lucien, l'air hébété. Mince, il l'avait pas vue venir celle-là. Un bus qui passe pile à ce moment-là alors que c'est même plus les heures de pointe et qu'il est pas censé arriver avant une bonne dizaine voire quinzaine de minutes vu qu'il y en a un qui est passé très peu de temps avant. Ah j'vous jure, c'est vraiment la crise.

Andrew soupire puis regarde la pluie en silence, mélancolique - il est triste quand le soleil n'éclaire plus et ne chauffe plus les cœurs. Il se demande s'il pleut aussi en Italie.

- Mince, y'a vraiment plus d'saison, finit-il par dire toutefois, même s'il est un peu absent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Pavlovski

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 12/04/2014
Localisation : Là où y'a des pastèques et d'la neige.

MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   Lun 14 Avr - 20:31

Regardant son ami trempé jusqu'aux os par le car qui était passé à une allure fulgurante, Lucien cligna des yeux, le bus était passé si vite qu'il n'eut pas le temps de vraiment comprendre ce qui venait de se passer. Il fixa Andrew venir au seuil de la porte, de ce même regard perdu. Son cerveau était en train de saturer, c'trop dur la vie d'un blond.

- Mince, y'a vraiment plus d'saison...

Cette phrase le fit "débuguer", et il secoua la tête, reprenant ses esprits, puis regarda lui ciel d'où tombaient les nombreuses gouttes de pluie. Il pleuvait vraiment des cordes.

-Je confirme.

Puis il se tourna vers la porte du manoir et l'ouvrit -elle était en permanence ouverte. Heureusement, sinon les chances de Lucien de perdre la clef auraient été maximal.
Il entra et laissa la porte ouverte, afin de laisser Andrew rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la Madeleine de Proust, la Pastèque de Pavlovski [PV LUCIEN]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....
» Après tout, c'est juste un café.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives de CH :: Carmin-Sur-Mer :: Rue Orangeade :: Centre commercial-
Sauter vers: